Les foulées Macériennes c’est 40 ans de courses à pied

En 1979 Ange Pelan, Yvonnick Roullois et Gérard Grosset créaient les Foulées Macériennes. L’événement se déroulait sur deux jours avec fête foraine, manèges, un podium avec un chanteur et un accordéoniste. « Le samedi une caravane composée d’une vingtaine de véhicules, tous mis à disposition par notre sponsor l’entreprise Delahaye sillonnait les communes avoisinantes pour promouvoir les animations » se souvient Yvonnic Roullois. « Le soutien de Monsieur Delahaye, qui nous a quittés au mois de juin 2019, a été très important et déterminant dans la création de nos courses. » Précise Yvonnick. Le dimanche matin les cyclotouristes débutaient les animations sportives par une rando de 70 km. Puis à 13 h avaient lieu les courses enfants (déjà) suivies d’une course populaire dans laquelle les Macériens pouvaient, sur 3,5 km, se mesurer entre eux ou se tester. Puis à 15 h 30 était donné le départ des «Foulées Macériennes». Cette course était, alors, réservée aux licenciés hommes et femmes Juniors, Seniors, vétérans.

Ange Pelan, Yvonnick Roullois et Gérard Grosset

Daniel Houdot, qui fut le vainqueur de la première édition en 1979, se rappelle «Nous étions des athlètes de haut niveau, nous venions de la piste et du cross. Le cross l’hiver, la piste l’été. Nous étions amenés à nous entraîner deux fois par jour, avec des résultats. Dans la région Rennaise il y avait deux grands clubs le stade Rennais d’un côté qui avait une bonne équipe de demi-fond et de crossman. De l’autre il y avait la TA qui avait aussi de très très bons coureurs. Le stade Rennais pratiquait alors en national 1 et c’était le 5e club Francais, on était la figure de proue de l’athlétisme Breton. À cette époque l’équipe de France est composée pratiquement de coureur du stade Brestois, du Stade Rennais et de la TA. C’était le réservoir de l’équipe de France. La Bretagne avait un super-niveau en cross et en demi et cela créait une émulation.»

Daniel Houdot

Au fil des années la course des AS va s’ouvrir à tous et des Macériens vont en prendre le départ. Ainsi Rémy Chancereul, Daniel Hainry ou Jean Yves Bossard feront leurs armes sur cette course avant de prendre eux-mêmes la présidence d’Agile Talon, l’association qui désormais organise la manifestation.
En 4 décennies, le monde de la course s’est radicalement modifié, avec l’adhésion massive du public pour cette activité, l’éventail des motivations s’est considérablement élargi. Les 40 e foulées qui se dérouleront le 6 octobre prochain sur l’espace nature de La Mézière auront un tout autre format. Deux courses natures 7,5 et 14 km sont désormais proposées, ainsi qu’une course famille. Le circuit a délaissé l’asphalte du bourg et des lotissements pour emmener les coureurs dans les sentiers et sous bois de la nature environnante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.